Lors de la 8e rencontre de l’USPO, le président de la section A de l’ordre des pharmaciens, Alain Delgutte, a déclaré : « La section A de l’Ordre va réfléchir aux conditions de communication auprès du public car on ne peut pas rester où nous en sommes aujourd’hui à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux ».
De nombreux sites Européens de ventes en ligne de médicaments font de la publicité comme l’autorise la réglementation Européenne mais la France est un des seuls pays à  interdire cette pratique. Nous devons harmoniser le droit Français avec la réglementation Européenne et autoriser les pharmaciens Français à  communiquer.
« L’association Française des Pharmacies en ligne se propose d’être présente lors des assises pour apporter ses idées et améliorer la communication des pharmaciens auprès du public. »